print preview

Formation théorique

L'article 4 de l'ordonnance sur les géomètres fixe les disciplines pour lesquelles une formation théorique de niveau académique doit être justifiée.

La formation théorique de niveau académique doit être justifier dans les disciplines suivantes:

a. Bases scientifiques:
1. mathématique,
2. physique;

b. Géomatique: 
1. bases géodésiques,
2. techniques de mesure et méthodes de traitement géodésiques,
3. théorie des erreurs et calculs de compensation;

c. Technologie de l'information: 
1. informatique,
2. systèmes d'information géographique;

d. Mensurations suisses: 
1. mensuration nationale,
2. mensuration officielle;

e. Gestion du territoire:
1. aménagement et développement du territoire,
2. remaniement parcellaire et régime foncier,
3. évaluation immobilière et foncière;

f. Droit suisse: 
1. droit général,
2. droit administratif,
3. droits réels et droit foncier,
4. droit de la mensuration et de la géoinformation,
5. droit de la construction, de l'aménagement du territoire et de l'environnement;

g. Gestion d'entreprise: 
1. économie d'entreprise,
2. gestion de projet.

La formation théorique du niveau de la maturité gymnasiale suisse doit être justifiée dans les disciplines suivantes:

  1. première langue nationale;
  2. deuxième langue nationale;
  3. géographie de la Suisse;
  4. histoire de la Suisse et instruction civique.

 

La liste «Exigences et offres pour la formation théorique»

La liste «Exigences et offres pour la formation théorique pour le brevet de géomètre» donne un aperçu des disciplines enseignées dans les différentes hautes écoles (voir «Documents»).

Organisation des examens théoriques

Un examen doit être passé dans les disciplines pour lesquelles la formation théorique n'est pas reconnue. La commission des géomètres mandate généralement une haute école suisse ou des experts pour faire passer cet examen. La commission des géomètres statue sur la réussite de l'examen.