Imprimer la page | Fermer la fenêtre
  • Share:
  • Facebook Page externe. Le contenu sera ouvert dans la nouvelle fenêtre
  • Twitter Page externe. Le contenu sera ouvert dans la nouvelle fenêtre
  • Facebook Page externe. Le contenu sera ouvert dans la nouvelle fenêtre
  • Schliessen

Noms géographiques

La mensuration officielle est la garante de tous les noms géographiques officiels ou presque.

A l’ère d’Internet, les noms géographiques comptent parmi les critères les plus utilisés pour rechercher des informations ou pour y accéder et cela, dans les domaines les plus divers.

En leur qualité d’éléments essentiels de localisation, les noms géographiques se doivent d’être aisément compréhensibles et dotés d’une orthographe simple, facile à écrire ou à recopier – non seulement par la population locale, mais aussi par toute personne de passage ou désireuse d’obtenir de plus amples informations sur la région concernée.

L’ordonnance sur les noms géographiques (ONGéo) privilégie la forme écrite des noms locaux au détriment de leur désignation en dialecte. Elle régit également les compétences des différents acteurs impliqués au niveau fédéral et cantonal ainsi que la procédure à suivre en cas de détermination ou de modification d’un nom.

Les principaux noms géographiques sont ceux des:

Noms de communes

La commune est la plus petite entité politique. Elle assume les tâches dévolues à la commune politique par la législation cantonale. Elle est définie par un territoire et un nom. Ce dernier doit être sans équivoque sur l’intégralité du territoire national. Aucune confusion ne doit être possible avec le nom d’une autre commune. Les communes sont consultables dans le répertoire officiel des communes de Page externe. Le contenu sera ouvert dans la nouvelle fenêtreSuisse.

Noms de localités

Les localités sont des zones urbanisées, habitées et géographiquement délimitables, pourvues d’un nom et d’un code postal qui leur sont propres (localités postales). L’orthographe des noms de localités et la délimitation géographique des localités de la mensuration officielle lient les autorités. Les localités figurent toutes dans le répertoire officiel des localités.

Petite digression sur les notions de lieu et de localité

Une localité comprend un ou plusieurs lieux (ou quartiers). Les lieux recouvrent la zone effectivement urbanisée qu’ils délimitent étroitement.

Les localités sont des surfaces dont la réunion couvre intégralement le territoire suisse sans chevau-chement. Il s’agit de subdivisions administratives artificielles créées pour former des adresses de bâtiments uniques à l’échelle de la Suisse entière. Les localités sont définies indépendamment des communes, bien que leurs limites soient en partie identiques.

Les termes de «lieu» et de «localité» sont parfois utilisés comme des synonymes dans le langage courant.

Noms de rues

Aujourd’hui, les noms de lieux ne constituent plus l’outil de localisation principal. Les noms de rues se sont peu à peu substitués à eux, à tel point qu’ils ont presque totalement supplanté les noms de lieux et les noms locaux dans les zones bâties.
Par rues, on entend également les routes, les chemins, les ruelles, les places et les lieux dénommés servant de désignations de rues pour des adresses.

Noms de stations

Aux stations appartiennent entre autres les gares, les arrêts des réseaux de transport en commun (tramway, autobus) ainsi que les stations amont, aval et intermédiaires des lignes de montagne.

Les noms des stations relèvent de la compétence de l’Office fédéral des transports (OFT).

Imprimer la page | Fermer la fenêtre